Normandie France, le véritable portail de la Normandie
 
   Utilisateur anonyme
Photo de SAINT-JEAN-DE-LIVET
SAINT-JEAN-DE-LIVET
14 - Calvados
  › fiche complète

Carte de la normandie


Si vous ne voyez pas la carte c'est que vous n'avez soit pas installé le plugin flash, soit que javascript est désactivé.
Vous pouvez alors choisir un département en cliquant sur le lien ci-dessous :

Basse-Normandie :
Haute-Normandie :

Participez !


Gratuitement et en toute simplicité, ajoutez ou modifiez des infos sur votre ville : allez sur sa fiche et cliquez sur le lien "Modifier les infos".


Profitez également de l'espace qui vous est offert dans notre galerie pour faire partager vos plus belles photos de la Normandie.


» Proposer une photo
» Parcourir la galerie

Photo de VERNON
VERNON
27 - Eure
Située en bordure de Seine, Vernon, commune de l'Eure, est à 27km d'Evreux et 80km de Paris. Commencée à la fin du XIème siècle, l'Eglise Notre-Dame est un édifice représentatif des diverses périodes gothiques. Elle conserve une très belle chapelle absidiale, une tour lanterne élevée au carré du transept et une splendide façade. Elle est enrichie de vitraux du XVème siècle, de peintures et de sculptures dont le célèbre mausolée de Marie Maignard. Le Château de Bizy fut construit par Coutant d'Ivry, pour le Duc de Belle-Isle, Maréchal de France vers 1720. Célèbre pour ses écuries inspirées de Versailles, ses fontaines et ses cascades, il appartint successivement au Roi Louis XV, au Duc de Penthièvre, au Roi Louis-Philippe. Le Baron de Schickler conserva les écuries de Belle-Isle et éleva dans le goût des palais italiens, le somptueux château que l'on voit aujourd'hui. Dans ses salons renommés pour leurs boiseries et tapisseries du XVIIIème siècle, des souvenirs de la famille Bonaparte ont été réunis par les propriétaires actuels : le duc d'Albuféra et la Marquise de Gramont, descendants directs du Maréchal Suchet. Installé dans les bâtiments du XVème siècle à pans de bois et du XVIIème siècle comprenant un escalier monumental, le Musée Municipal Poulain présente des collections variées : peinture, sculpture, dessins, histoire locale et expositions temporaires. D'un ancien pont construit au Moyen Age, subsistent encore aujourd'hui, sur la rive droite, la culée surmontée d'une pittoresque maisonnette en encorbellement et six piles ruinées reliant à une petite île boisée. On peut aussi admirer trois ou quatre tourelles à poivrière d'un robuste châtelet, appelé le Château des Tourelles, bâti au XIIIème siècle pour défendre ce franchissement. Dominant la ville du haut de ses 22 mètres, la Tour des Archives, est un vestige de l'ancien donjon du château de Vernon construit au XIIème siècle. Au XVIIème siècle, elle servit d'abri aux archives de la ville ce qui lui valu son nom. Le centre culturel de la commune, l'Espace Philippe Auguste, construction moderne, fut inauguré en 1992 et abrite aujourd'hui la bibliothèque, la médiathèque, l'école de musique et une salle de conférence. En vous promenant dans les rues de la ville vous pourrez apprécier les maisons à pans de bois, à commencer par l'Office du Tourisme situé dans l'une des plus anciennes maisons de Vernon, du XVème siècle. 4 hôtels et 4 restaurants vous offrirons leurs services lors de votre visite à Vernon. Renseignements : Office du Tourisme 36, rue Carnot 27 200 Vernon Tél : 02.32.51.39.60 Fax : 02.32.51.86.55
  › fiche complète site internet
Photo de LE VAST
LE VAST
50 - Manche
vast vient du latin vastum qui décrit une terre dévastée ou inculte, mais pas nécessairement déserte. Elle peut être boisée comme c'est le cas ici . Le Vast est la seule commune de France à porter ce nom. Mais il entre dans la composition de plusieurs toponymes comme Hardinvast, Martinvast, Sottevast, Tollevast, Brillevast, Pépinvast. Ces communes proches les unes des autres faisaient partie de la forêt de Brix qui s'étendait jusqu'à Quettehou. Le Vast comprend 332 hectares de bois. Son relief accidenté, sa rivière, ses cascades,ses bois et ses maisons en font un village pittoresque.
  › fiche complète
Photo de CAMEMBERT
CAMEMBERT
61 - Orne
Camembert est un petit village de Normandie, à l'ouest de Paris. Perché sur une colline dans le fertile Pays d'Auge, surplombant la rivière Viette pleine de truites, le village se compose de maisons en colombage autour de l'église. Les origines du village datent de la période carolingienne, bien avant l'invasion de l'Angleterre menée par Guillaume Le Conquérant. Un certain Franc, qui s'appellait "Mambert", est devenu propriétaire d'une assez grande étendue de terrain. Au Moyen-Age, cet endroit a été connu sous le nom "Champ de Mambert". Le village est répertorié dans les archives de l'Eglise au XVIe siècle sous le nom "Campo Mauberti". Les générations d'habitants ont transformé ce nom en "Camembert". La patronne du village est Sainte Anne. D'après la légende, c'est une habitante de Camembert, une certaine Marie Harel, qui a inventé le fromage qui porte le nom du village. Elle aurait reçu d'un prêtre le "secret" de sa fabrication. Pendant la Révolution Française (1789), tous les prêtres catholiques en France devaient jurer fidélité à la nouvelle République. Ceux qui refusaient étaient exécutés ou exilés. Quelques-uns ont choisi de se cacher à la campagne, en attendant des jours meilleurs. En 1790, pendant le mois d'octobre, l'Abbé Charles-Jean Bonvoust aurait demandé accueil chez Marie Harel, à sa ferme de Beaumoncel. Il était originaire de la Brie, une région proche de Paris connue pour ses fromages. En retour du refuge qu'elle lui a offert, il lui a fait part du "secret" de la fabrication du fromage de Camembert. Une fort jolie légende, mais toute la région était réputée pour ses fromages bien avant la naissance de Marie Harel le 28 avril 1761 ! En 1569, Brugerin de Champier dans sa De Re Ciberia, a fait référence aux "fromages du Pays d'Auge", tout comme Charles Estienne, un autre écrivain, en 1554. Thomas Corneille, le frère de Pierre Corneille (auteur du Cid), a parlé en 1708 des "fromages de ... Camembert" dans son traité sur la géographie. Au cours du XIXe siècle, grâce à l'arrivée du chemin de fer (1850), les fromages de Camembert ont gagné les marchés de Paris et de toute la France. En 1890, la maintenant bien-connue boîte ronde a été inventée - et les fromages de Camembert sont partis à la conquête du monde entier. Le bicentenaire du fromage de Camembert a été fêté en 1991.
  › fiche complète site internet
Photo de DIEPPE
DIEPPE
76 - Seine-Maritime
Ville d'art et d'histoire de la Seine Maritime, Dieppe, née de la mer, est située à 170kms de Paris et 60kms de Rouen. L'Estuaire de l'Arques, autrefois dénommée la Deep, avait offert un mouillage sûr depuis l'Antiquité. Les galets accumulés au débouché de la vallée, permirent un cheminement entre mer et marécages et peu à peu une ville se créa, sur un tracé "naturel" qui existe encore aujourd'hui. La ville ancienne, qu'on découvre en haut de la falaise, a gardé son tracé moyenâgeux, bien qu'elle ait été reconstruite à la fin du XVIIème siècle à la suite d'un incendie qui ruina Dieppe. L'histoire et l'économie de la ville sont profondément liées à la pêche et à la navigation. Ville portuaire, Dieppe recevait de nombreuses marchandises, des épices et surtout de l'ivoire. Le développement de la sculpture sur ivoire et la prospérité de cet artisanat qui subit les aléas de l'histoire, contribuèrent à la renommée de la ville. La forteresse de grès et de silex reconstruite sur la falaise ouest au XVème siècle abrite les collections du musée appelé, pour cette raison, le Château musée. Dans ce château du Moyen Age, "d'où l'on voit la mer dans tous ses états ", est exposée une grande variété d'objets relatifs à la mer. Marines, ivoires sculptés par les artisans dieppois depuis le XVIème siècle dans des défenses d'éléphants rapportées aux cours des âges par les marins. Peintures de Boudin, Lebourg, Pissaro, estampes de Braque, pièces d'archéologie régionale et vases péruviens précolombiens témoignent du riche passé maritime de cette ville tournée vers la mer. Des expositions temporaires donnent au musée un peu de fraîcheur et d'animation. Dans le quartier du Bout du Quai, reliant le front de mer au port de plaisance, la Cité de la mer propose un panorama sur la construction navale, la pêche, les falaises, les galets et la biologie marine. Si Dieppe est une ville née de la mer et que les activités qu'elle propose s'y réfèrent en grande partie, elle possède un certain nombre de lieux de culte. Construite à partir de 1195 à la place d'un édifice détruit par un incendie, l'Eglise Saint-Jacques fut remaniée au cours des siècles : Achevée au XIVème siècle, l'église est agrandie dès la fin du XVème puis embellie d'un décor Renaissance rappelant celui du château de Gaillon. Le portail central datant du XIVème siècle est surmonté d'une belle rosace. La tour carrée est haute de 41 mètres et date du XVème siècle, les chevets et chapelles rayonnantes ont été réalisés au XVIème siècle. L'Eglise Saint-Rémi fut édifiée entre le XVIème et le XVIIème siècle, le clocher central quant à lui date du XVIIIème siècle. A l'intérieur, on peut admirer la remarquable boiserie dans le chœur et le buffet d'orgues du XVIIIème siècle classés Monuments Historiques, les vitraux du XIXème siècle provenant des ateliers de Sèvres et de Lusson et la décoration Renaissance de la salle du trésor. La Porte du Port d'Ouest dite "Les Tourelles" est la seule des six portes de la ville qui subsiste de l'enceinte, fortifiée au XIVème siècle. Utilisée comme prison pendant la Révolution, c'est aujourd'hui une propriété privée. Au cœur de la ville, au centre de la place du Puits Salé, un puits rappelle qu'autrefois l'eau de mer se mêlait à l'eau douce à marée montante. De cette place vous pourrez admirer un immeuble normand du XVIIIème siècle, qui abrite aujourd'hui le café des Tribunaux. Dieppe, ville d'Art et d'Histoire organise des visites par des guides conférenciers agréés par la Caisse nationale des Monuments Historiques : renseignements à l'Office du Tourisme. Géré par la Chambre de Commerce et d'Industrie de Dieppe, le port est constitué de quatre sous-ensembles : - Le Trafic Transmanche : de par sa situation géographique, à mi-distance entre Paris et la Grande-Bretagne, Dieppe est l'un des principaux points de liaison avec l'Angleterre. En 1994, un nouveau terminal transmanche a été installé sur le port extérieur afin d'accueillir les passagers dans un espace plus fonctionnel et confortable. - Le port de commerce autour duquel s'est développée l'activité industrielle dieppoise fut pendant de nombreuses années le 1er port bananier français. Aujourd'hui son trafic est constitué de bananes et fruits exotiques en provenance de la Côte d'Ivoire, d'agrumes en provenance du Maroc, mais également des huiles, des graines, des tourteaux...sans oublier les graves de mer extraites au large et utilisées par les entreprises locales et régionales. - Les chalutiers et les grosses barques du port de pêche constituent une magnifique palette de couleurs qui attirent encore aujourd'hui de nombreux peintres. Dieppe est le premier port de pêche français pour la coquille Saint-Jacques. - Le port Jehan Ango, "le port de plaisance le plus proche de Paris", a été inauguré en juillet 1995, à l'occasion du départ du Tour de France à la Voile 1995. Ce nouveau port a été conçu pour accueillir des bateaux de plaisance de 5 à 25 mètres avec un tirant d'eau de 4 mètres. Le port dispose de 450 anneaux répartis sur dix pontons, dont 50 réservés aux visiteurs, une aire de carénage et un ponton d'avitaillement. L'Office du Tourisme propose une visite de cet ensemble portuaire d'une durée de deux heures. Le front de mer construit en retrait laisse la place à un vaste espace aménagé de pelouses et jardins d'enfants qui s'étend sur près de 2kms de long. Les amoureux de sable seront déçus à leur arrivée sur la plage de galets de Dieppe. Il leur faudra attendre la marée basse pour retrouver leur sable tant apprécié. Le Casino, le Golf 18 trous, l'Hippodrome ou le Centre de Thalassothérapie rendront votre séjour encore plus agréable ; ces différentes activités vous permettront de vous ressourcer et de varier les plaisirs seul ou en famille. A Tourville-sur-Arques, à 8kms de Dieppe, se dresse le Château de Miromesnil. Lieu de naissance officiel de Guy de Maupassant, le château historique du XVIème siècle a appartenu au XVIIIème siècle au chancelier Hue de Miromesnil. Vous pourrez particulièrement vous attarder sur les futaies, le jardin potager fleuri et la façade. Les intérieurs présentent les souvenirs du Marquis de Miromesnil et de Guy de Maupassant. Seize hôtels, un camping et vingt restaurants sont dispersés dans la ville afin de rendre votre séjour plus simple et confortable. Renseignements : Office du Tourisme - Pont Ango B.P 152 76 204 Dieppe Cedex Tél : 02 35 84 11 77 Fax : 02 35 06 27 66
  › fiche complète site internet
TEICEE
Général
TEICEE
Société de création et d'hébergement de sites Internet, implantée à Caen en Normandie.
 › fiche complète site internet
Hotel de Normandie
Restauration hebergement
Hotel de Normandie
L'Hôtel de Normandie à Arromanches les Bains, c'est 21 chambres avec vue sur la mer.
 › fiche complète site internet
Hôtel de la marine
Restauration hebergement
Hôtel de la marine
Hôtel restaurant à Arromanches les bains (14)
 › fiche complète site internet
Le Saint-Aubin
Restauration hebergement
Le Saint-Aubin
Hotel 2 étoiles et restaurant 3 étoiles à Saint-Aubin-sur-mer
 › fiche complète site internet
Crecet
Art et culture
Crecet
Centre régional ethnologique
 › fiche complète site internet

logo © Normandie France : 1996 - 2018
Téïcée Tous droits réservés.
Annuaire de Normandie | Évènements en Normandie | Photos de Normandie | Villes de Normandie
La Normandie | haut de page | mentions légales | newsletter | publicité | contact

Partenaires : Bretagne France | Petites annonces en Normandie | Creation sites Internet Normandie | vacances en famille | Guide du tourisme en France | | annuaire referencement annuaires internet | The Moteur : Portail Internet | SinusComC-Network Help Annuaire Lien en Dur | Qui trouve