Normandie France, le véritable portail de la Normandie
 
   Utilisateur anonyme
Photo de BAYEUX
BAYEUX
14 - Calvados
Bayeux, ville du Calvados, située à 23 kms de Caen et 260 kms de Paris, capitale du Bessin, est la seule ville normande qui n'ait subi aucune destruction pendant la dernière guerre. La ville rendue célèbre par la Tapisserie que fit réaliser Odon, Evêque de Bayeux, après la conquête d'Angleterre, par son demi-frère Guillaume-le-Conquérant, a gardé un patrimoine enrichi au cours de 20 siècles d'histoire. La Tapisserie de Bayeux, longue broderie de laine sur toile de lin, retrace l'expédition en Angleterre d'une armée commandée par Guillaume le Conquérant, duc de Normandie. En fin de toile, ces illustrations colorées évoquent la célèbre bataille d'Hastings du 14 octobre 1066, qui a permis à Guillaume, vainqueur, d'être sacré roi d'Angleterre. La cathédrale Notre Dame, édifice de l'école gothique normande datant du XIème siècle, offre un mélange harmonieux de styles : les deux étages de la nef, les stalles et le trône épiscopal datent tous d'époques différentes. A l'ombre de la cathédrale, dans l'ancien Palais des évêques de Bayeux, les amateurs d'œuvres d'art pourront visiter le musée Baron Gérard. Dans ce musée des Beaux-Arts consacré à l'histoire de Bayeux, les visiteurs peuvent apprécier un siècle et demi de création porcelainière.Une grande collection de dentelles réalisées à la main, aux fuseaux ou à l'aiguille offre un échantillon du travail réalisé par l'un des plus importants centres dentelliers d'Europe de l'époque. Les plus grands noms de la peinture ponctuent le parcours de la visite. L'Ancien Hôtel particulier du Doyen de la Cathédrale de Bayeux, Palais des évêques de Bayeux de 1805 à 1905, accueille le musée Diocésain d'Art Religieux, dans lequel est évoquée la rencontre historique de Sainte Thérèse de Lisieux avec l'évêque de Bayeux. Le Conservatoire de la dentelle s'est installé dans les murs de cet Hôtel. Reconnu d'intérêt général, il a pour objectif de faire revivre la dentelle normande par une pratique d'activités différenciées : stages, production et vente de dentelles, expositions, recherche, œuvres de prestige. Bien qu'épargnée par les destructions durant la guerre, Bayeux y a consacré des musées. Le musée Mémorial 1944 de la Bataille de Normandie retrace l'histoire militaire et humaine de la bataille de Normandie du 7 juin au 22 août 1944, l'histoire de ceux qui se sont battus sur le sol normand pour libérer les villes et campagnes de la région. Le mémorial du Général de Gaulle propose une illustration des rencontres du Général avec la ville, entre 1944 et 1946 : photos, bandes filmées et sonores...A Bayeux reposent, au Cimetière Militaire et Mémorial Britannique, des soldats britanniques venus libérer l'Europe. Une promenade dans le Vieux Bayeux sera l'occasion d'admirer de magnifiques demeures réparties dans les rues du centre. Des monuments commémoratifs de la dernière guerre ponctuent la promenade. Vous pourrez terminer par un grand bol d'air en visitant le jardin botanique de la ville, ou une petite sieste à l'ombre du vieux platane datant de 1797 Si la dentelle, la broderie ou la porcelaine vous intéresse, vous pourrez connaître les secrets de leur fabrication en visitant les ateliers de Bayeux. Les Ateliers de l'Horloge sont des ateliers-écoles. Ils offrent enseignement et création d'œuvres dans le respect des techniques traditionnelles de dentelle et tapisserie brodée. L'Atelier du Bessin propose un atelier de peinture et décoration sur porcelaine. Les 18 hôtels, le camping et les 28 restaurants de la ville offrent aux visiteurs la possibilité de séjourner à Bayeux autant de temps qu'ils le désirent avec un confort maximum. Renseignements : Office du Tourisme - Pont Saint-Jean 14403 Bayeux Tél : 02 31 51 28 28 - Fax : 02 31 51 28 29
  › fiche complète site internet

Carte de la normandie


Si vous ne voyez pas la carte c'est que vous n'avez soit pas installé le plugin flash, soit que javascript est désactivé.
Vous pouvez alors choisir un département en cliquant sur le lien ci-dessous :

Basse-Normandie :
Haute-Normandie :

Participez !


Gratuitement et en toute simplicité, ajoutez ou modifiez des infos sur votre ville : allez sur sa fiche et cliquez sur le lien "Modifier les infos".


Profitez également de l'espace qui vous est offert dans notre galerie pour faire partager vos plus belles photos de la Normandie.


» Proposer une photo
» Parcourir la galerie

Photo de ACQUIGNY
ACQUIGNY
27 - Eure
  › fiche complète
Photo de AVRANCHES
AVRANCHES
50 - Manche
Ville du département de la Manche, située à 22kms du Mont-Saint-Michel et 330 kms de Paris, Avranches, dont l'histoire est intimement liée à celle du Mont-Saint-Michel, est une étape importante sur la route qui conduit au mont légendaire. L'une des richesses de la ville est de pouvoir offrir aux visiteurs une vue imprenable sur la baie du Mont-Saint-Michel, au cours d'une promenade dans son Jardin des plantes. Ce jardin a connu " des habitants fleuris " de nature diverse depuis sa création dans les années 1800. Dans cet ancien jardin d'un couvent de Capucins détruit au cours de l'été 1944, pousse et respire une grande variété de plantes. Du Séquoia géant, au Hêtre, en passant par le Copalme d'Amérique et le Thujopsis Dolabrata Variegata, ce jardin est le refuge des amoureux de la flore. Ce lieu, offrant un vaste panorama de la baie du Mont, se visite au rythme de la musique, les soirs d'été. L'ancien Palais épiscopal du XVème siècle abrite le musée municipal. Ce musée offre à ses visiteurs un voyage dans le temps du patrimoine de l'Avranchin, depuis le Moyen Age jusqu'aux époques récentes. Il présente de riches collections d'ethnographie bas-normande : mobilier, artisanat, peintures et sculptures. Une salle romane est consacrée à la reconstitution d'un atelier de fabrication du livre médiéval, prélude à la visite des " Manuscrits du Mont-Saint-Michel ". Les passionnés d'histoire et d'écriture se dirigeront vers la Mairie où sont entreposés les Manuscrits provenant de l'Abbaye du Mont-Saint-Michel. A la Révolution Française, la ville a recueilli ces livres dont une bibliothèque médiévale de 200 manuscrits sur parchemin. La bibliothèque du Fonds Ancien regroupe un ensemble unique de manuscrits à peinture. Les manuscrits et livres les plus prestigieux font l'objet d'une exposition qui diffère chaque mois par la nature des œuvres présentées au public. En saison, des visites commentées de cette bibliothèque sont proposées Dans un autre registre, Avranches est riche du musée du Trésor de la Basilique Saint-Gervais, dans lequel est exposé tout un ensemble de pièces d'art religieux : orfèvreries religieuses et la célèbre relique du chef de Saint-Auber, fondateur du Mont-Saint-Michel. Plus récemment, la ville a été le théâtre de batailles durant la Seconde Guerre Mondiale. Un musée est consacré à cette période : le musée de la Seconde Guerre Mondiale, au Val-Saint-Père, qui propose une présentation vidéo de la " Percée d'Avranches " et diverses collections d'objets datant de cette époque. Une promenade à pied dans les rues de la ville sera l'occasion de découvrir les demeures bourgeoises ayant pour certaines d'entre elles gardé un cachet ancien. Le château, construit en 950 sur les vestiges de l'ancienne enceinte romaine, et son donjon du XIIIème siècle, la Tour de l'Arsenal, la Tour Baudange, l'Eglise Saint-Gervais et la place Patton... sont autant de témoignages du passé à visiter de l'intérieur comme de l'extérieur. Avranches, avec ses 9 hôtels, ses 13 restaurants et son camping municipal se veut à même d'accueillir les touristes en route pour le mont légendaire. Renseignements Office du Tourisme - 2, rue du Général de Gaulle 50300 Avranches Tél : 02.33.58.00.22
  › fiche complète site internet
Photo de CAMEMBERT
CAMEMBERT
61 - Orne
Camembert est un petit village de Normandie, à l'ouest de Paris. Perché sur une colline dans le fertile Pays d'Auge, surplombant la rivière Viette pleine de truites, le village se compose de maisons en colombage autour de l'église. Les origines du village datent de la période carolingienne, bien avant l'invasion de l'Angleterre menée par Guillaume Le Conquérant. Un certain Franc, qui s'appellait "Mambert", est devenu propriétaire d'une assez grande étendue de terrain. Au Moyen-Age, cet endroit a été connu sous le nom "Champ de Mambert". Le village est répertorié dans les archives de l'Eglise au XVIe siècle sous le nom "Campo Mauberti". Les générations d'habitants ont transformé ce nom en "Camembert". La patronne du village est Sainte Anne. D'après la légende, c'est une habitante de Camembert, une certaine Marie Harel, qui a inventé le fromage qui porte le nom du village. Elle aurait reçu d'un prêtre le "secret" de sa fabrication. Pendant la Révolution Française (1789), tous les prêtres catholiques en France devaient jurer fidélité à la nouvelle République. Ceux qui refusaient étaient exécutés ou exilés. Quelques-uns ont choisi de se cacher à la campagne, en attendant des jours meilleurs. En 1790, pendant le mois d'octobre, l'Abbé Charles-Jean Bonvoust aurait demandé accueil chez Marie Harel, à sa ferme de Beaumoncel. Il était originaire de la Brie, une région proche de Paris connue pour ses fromages. En retour du refuge qu'elle lui a offert, il lui a fait part du "secret" de la fabrication du fromage de Camembert. Une fort jolie légende, mais toute la région était réputée pour ses fromages bien avant la naissance de Marie Harel le 28 avril 1761 ! En 1569, Brugerin de Champier dans sa De Re Ciberia, a fait référence aux "fromages du Pays d'Auge", tout comme Charles Estienne, un autre écrivain, en 1554. Thomas Corneille, le frère de Pierre Corneille (auteur du Cid), a parlé en 1708 des "fromages de ... Camembert" dans son traité sur la géographie. Au cours du XIXe siècle, grâce à l'arrivée du chemin de fer (1850), les fromages de Camembert ont gagné les marchés de Paris et de toute la France. En 1890, la maintenant bien-connue boîte ronde a été inventée - et les fromages de Camembert sont partis à la conquête du monde entier. Le bicentenaire du fromage de Camembert a été fêté en 1991.
  › fiche complète site internet
Photo de LE PETIT-QUEVILLY
LE PETIT-QUEVILLY
76 - Seine-Maritime
Petit-Quevilly, c’est au cœur de l’agglomération rouennaise : • 22 600 habitants (5ème ville de l’agglomération, 7ème du département) • Plus de 400 entreprises • 3 parcs d’activité économique • 400 commerçants et artisans à votre service • 154 000 m2 hectares d’espaces verts • 41 000 fleurs plantées chaque année • La 1ère ville française à avoir choisi le métro sur gazon • 15 écoles, 2 collèges et 2 lycées • 15 équipements sportifs • Plus de 25 disciplines sportives à pratiquer • 1 scène nationale de théâtre et de musique • 271 500 prêts par an de livres, cd, cédérom, journaux…
  › fiche complète site internet
TEICEE
Général
TEICEE
Société de création et d'hébergement de sites Internet, implantée à Caen en Normandie.
 › fiche complète site internet
Hotel de Normandie
Restauration hebergement
Hotel de Normandie
L'Hôtel de Normandie à Arromanches les Bains, c'est 21 chambres avec vue sur la mer.
 › fiche complète site internet
Le Saint-Aubin
Restauration hebergement
Le Saint-Aubin
Hotel 2 étoiles et restaurant 3 étoiles à Saint-Aubin-sur-mer
 › fiche complète site internet
Hôtel de la marine
Restauration hebergement
Hôtel de la marine
Hôtel restaurant à Arromanches les bains (14)
 › fiche complète site internet
Crecet
Art et culture
Crecet
Centre régional ethnologique
 › fiche complète site internet

logo © Normandie France : 1996 - 2018
Téïcée Tous droits réservés.
Annuaire de Normandie | Évènements en Normandie | Photos de Normandie | Villes de Normandie
La Normandie | haut de page | mentions légales | newsletter | publicité | contact

Partenaires : Bretagne France | Petites annonces en Normandie | Creation sites Internet Normandie | vacances en famille | Guide du tourisme en France | | annuaire referencement annuaires internet | The Moteur : Portail Internet | SinusComC-Network Help Annuaire Lien en Dur | Qui trouve